PRIVACY & COOKIE

INFORMATIONS EN VERTU DU NOUVEAU RÈGLEMENT POUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES (Reg. N. 679/2016 - GDPR)

 

Politique de confidentialité du site
www.insiderquality.com

 

Le Reg. UE 2016/679 (" règlement européen sur la protection des données personnelles " en abrégé GDPR) prévoit la protection des personnes et des autres sujets et le respect du traitement des données personnelles.

 

Le premier principe du GDPR n. 679/2016 est l'accountability, c'est-à-dire la responsabilité du Titulaire et de toutes les composantes de son organisation dans la gestion des données.

 

IDENTIFICATION EXTRÊME DU TITULAIRE, RESPONSABLE DU TRAITEMENT DES DONNÉES.

Nom du titulaire du traitement des données
INSIDER s.r.l.s.

 

Adresse
Piazza Renato Casalbore 32

 

Courrier électronique
privacy@insiderquality.com

 

Pec
insidersrls@pec.it

 

Nom du délégué à la protection des données
dr. Francesco D'Acunto

 

Numéro de téléphone
0039 089 0976509

 

Courrier
info@insiderquality.com

 

 

Ce site est susceptible de recueillir certaines données personnelles des utilisateurs.

En application des articles 13 et 14, nous vous fournissons donc quelques informations sur le traitement de certaines de vos données.

 

DROITS DE L'INTERESSE

Art. 15 (droit d'accès), 16 (droit de rectification) du règlement UE 2016/679.

 

L'intéressé a le droit d'obtenir du responsable du traitement la confirmation que des données à caractère personnel le concernant sont traitées ou non et, dans ce cas, d'obtenir l'accès aux données à caractère personnel et les informations suivantes :

 

a) les finalités du traitement ;

b) les catégories de données à caractère personnel en question ;

c) les destinataires ou les catégories de destinataires auxquels les données personnelles ont été ou seront communiquées, en particulier s'il s'agit de destinataires de pays tiers ou d'organisations internationales ;

d) la durée de conservation des données personnelles envisagée ou, si cela n'est pas possible, les critères utilisés pour déterminer cette durée ;

e) l'existence du droit de l'intéressé de demander au responsable du traitement de corriger ou d'effacer des données à caractère personnel ou de limiter le traitement des données à caractère personnel le concernant ou de s'opposer à leur traitement ;

f) le droit d'introduire une réclamation auprès d'une autorité de contrôle ;

h) l'existence d'un processus décisionnel automatisé, y compris le profilage et, au moins dans ce cas, des informations significatives sur la logique utilisée, ainsi que l'importance et les conséquences attendues de ce traitement pour la personne concernée.

 

Sans préjudice de toute autre action administrative ou judiciaire, l'intéressé peut déposer une plainte auprès de l'autorité de contrôle compétente sur le territoire italien (Autorité pour la protection des données personnelles) ou celle qui exerce ses fonctions et ses pouvoirs. dans l'État membre où la violation du GDPR s'est produite.

 

Droit en vertu de l'art. 17 du Règlement UE 2016/679 - droit à l'annulation (" droit à l'oubli ").

L'intéressé a le droit d'obtenir du responsable du traitement l'annulation des données à caractère personnel le concernant sans retard excessif et le responsable du traitement est tenu d'annuler les données à caractère personnel sans retard excessif, si l'une des raisons suivantes existe :

 

a) les données personnelles ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées ou autrement traitées ;

b) l'intéressé révoque le consentement sur lequel se fonde le traitement conformément à l'article 6, paragraphe 1, lettre a), ou à l'article 9, paragraphe 2, lettre a), et s'il n'existe pas d'autre base juridique pour le traitement ;

c) l'intéressé s'oppose au traitement conformément à l'article 21, alinéa 1, et il n'existe pas de motif légitime prépondérant pour procéder au traitement, ou s'oppose au traitement conformément à l'article 21, alinéa 2 ;

d) les données à caractère personnel ont fait l'objet d'un traitement illicite ;

e) les données à caractère personnel doivent être effacées pour remplir une obligation légale en vertu du droit de l'Union ou du droit de l'État membre auquel le responsable du traitement est soumis ;

f) les données à caractère personnel ont été collectées en relation avec l'offre de services de la société de l'information visée à l'article 8, paragraphe 1, du Règl. UE 2016/679.

Droit visé à l'art. 18 Droit à la limitation du traitement

L'intéressé a le droit d'obtenir du responsable du traitement la limitation du traitement lorsqu'une des hypothèses suivantes se produit :

 

a) la personne concernée conteste l'exactitude des données personnelles, pendant la période nécessaire au responsable du traitement pour vérifier l'exactitude de ces données personnelles ;

 

b) le traitement est illicite et l'intéressé s'oppose à l'effacement des données personnelles et demande au contraire que leur utilisation soit limitée ;

 

c) bien que le responsable du traitement n'en ait plus besoin aux fins du traitement, les données à caractère personnel sont nécessaires à la personne concernée pour constater, exercer ou défendre un droit en justice ;

 

d) l'intéressé s'est opposé au traitement en vertu de l'article 21, paragraphe 1, Règlement UE 2016/679 en attente de vérification sur le fond.

 

Droit visé à l'art. 18 Droit à la limitation du traitement

L'intéressé a le droit d'obtenir du responsable du traitement la limitation du traitement lorsqu'une des hypothèses suivantes se produit :

 

a) la personne concernée conteste l'exactitude des données personnelles, pendant la période nécessaire au responsable du traitement pour vérifier l'exactitude de ces données personnelles ;

 

b) le traitement est illicite et l'intéressé s'oppose à l'effacement des données personnelles et demande au contraire que leur utilisation soit limitée ;

 

c) bien que le responsable du traitement n'en ait plus besoin aux fins du traitement, les données à caractère personnel sont nécessaires à la personne concernée pour constater, exercer ou défendre un droit en justice ;

 

d) la personne intéressée s'est opposée au traitement conformément à l'article 21, paragraphe 1, du Règl. UE 2016/679 en attendant de vérifier la prévalence éventuelle des motifs légitimes du responsable du traitement par rapport à ceux de la personne intéressée.

 

PROTECTION DES DROITS

Les articles 11 et 12 du " Nouveau Règlement " régissent de manière générale les procédures d'exercice de tous les droits découlant de la partie intéressée.

Le législateur communautaire a prévu l'obligation - imposée au titulaire - de répondre régulièrement par écrit aux demandes de l'intéressé, également par le biais d'outils électroniques qui facilitent l'accessibilité. Les informations demandées ne peuvent être fournies à l'intéressé sous forme orale que si celui-ci en fait explicitement la demande.

Afin de faire valoir ses droits, l'intéressé peut également s'adresser à l'autorité judiciaire ou au Garant, en cas de non-satisfaction de ses demandes au responsable du traitement des données.

 

Délais de réponse pour l'exercice des droits

Le délai de réponse à la personne concernée par le responsable du traitement est, pour tous les droits (y compris le droit d'accès), de 1 mois, qui peut être prolongé jusqu'à 3 mois dans des cas particulièrement complexes ; le propriétaire doit en tout cas donner une réponse à l'intéressé dans un délai de 1 mois à compter de la demande, même en cas de refus.

En cas de violation des données, le contrôleur des données devra mettre en œuvre deux actions différentes :

- la notification de la violation à l'autorité de contrôle dans les 72 heures suivant le fait.

- le signalement à la personne concernée (sans retard excessif).

 

Révocation du consentement au traitement

Pour des raisons liées à la situation particulière de l'intéressé, celui-ci peut s'opposer à tout moment au traitement de ses données personnelles s'il est fondé sur l'intérêt légitime ou s'il a lieu pour des activités de promotion commerciale, en envoyant la demande au Titulaire du traitement.

 

L'intéressé a le droit de faire effacer ses données personnelles s'il n'y a pas de motif légitime prévalant du Titulaire des données par rapport à celui qui a donné lieu à la demande, et en tout cas dans le cas où l'intéressé s'est opposé au traitement pour des activités de promotion commerciale.

 

Conclusion

Le 25 mai, ce règlement est également entré en vigueur en Italie pour régir le rapport que les organismes publics et privés, les professionnels, établissent avec les personnes : citoyens, clients, travailleurs. Nous sommes tenus de traiter les données personnelles de nos utilisateurs dans le plein respect de la loi.

 

Vous trouverez ci-dessous le lien pour consulter l'intégralité du règlement européen sur la vie privée en italien.

Règlement européen sur la protection de la vie privée 679/2016