13Jun2017

Les distributeurs de petit-déjeuner : un monde secret

Les établissements de moyenne et grande taille confient souvent la distribution de certaines boissons du petit-déjeuner à des distributeurs automatiques

Les moyennes et grandes structures confient souvent la distribution de certaines boissons du petit-déjeuner à des distributeurs automatiques.

Il existe des distributeurs modernes et esthétiques qui, grâce à l'utilisation de produits solubles de bonne qualité, produisent efficacement des boissons même pour un grand nombre de personnes.

À mon avis, il s'agit d'une alternative valable aux cruches, aux thermos et aux solutions qui ne sont pas vraiment agréables à l'œil (j'ai souvent vu des "poubelles" de style camping placées sur les buffets de petit-déjeuner).

 

En particulier, certains ont la capacité de fournir du café fraîchement moulu, évitant ainsi l'utilisation de café instantané : le résultat est dans de nombreux cas un bon compromis entre commodité et qualité du produit.

Mais n'oublions pas que ces machines, conçues pour nous aider dans notre travail et dans le contrôle des coûts, ont besoin d'être entretenues pour éviter les pannes périodiques et les expressions déçues de nos invités à la première gorgée de café.

Les ennemis de ces machines sont essentiellement au nombre de trois : le calcaire, la négligence en matière de nettoyage et le mauvais entretien.

Surtout si notre structure se trouve dans une région où l'eau est "dure" et si elle n'est pas équipée d'un adoucisseur, les électrovannes seront périodiquement sujettes à des pannes qui, peut-être au milieu d'un service de petit-déjeuner, nous feront maudire le jour où nous les avons installées.

Conseil : veillez à toujours disposer d'un plan B et, dans tous les cas, demandez l'installation d'un adoucisseur à l'entreprise qui vous fournit les distributeurs.

Mais venons-en au deuxième ennemi, le plus redoutable : la saleté !

Lors des inspections du secteur Food & Beverage, s'il y a des distributeurs de petit-déjeuner, je demande toujours de les ouvrir et souvent, trop souvent, la situation est comme sur la photo : les solubles ont la terrible habitude (humidité complice) de se coller sur les parties internes des distributeurs et, avec le temps, d'obstruer les passages vers le mélange.

Mais il y a aussi autre chose.

Il existe un petit animal pas vraiment agréable à voir au petit déjeuner dont le nom scientifique est Blattella Germanica qui aime vivre dans des environnements chauds et humides, avec de la nourriture disponible (il est omnivore) .... quel meilleur endroit qu'un distributeur de boissons gazeuses ?

Croyez-moi : il m'est souvent arrivé, en ouvrant le distributeur, de voir quelque chose qui avait sa propre vie.

Le problème est également d'ordre sanitaire : malheureusement, ces mignons petits animaux, par leurs "résidus", peuvent propager des maladies telles que la dysenterie et la salmonellose.

Buvez-vous actuellement du café à partir d'un distributeur ?

Peut-être avez-vous de la chance et le personnel de cette structure sait-il que la règle de base pour éviter les infestations d'insectes est toujours l'hygiène.

Les parties que vous voyez sur la photo doivent être nettoyées tous les jours à la fin du service, pour éviter de laisser une belle table pleine d'invités indésirables (les conteneurs de produits sont normalement fermés hermétiquement).

Périodiquement, même les tubes en caoutchouc à l'intérieur desquels circule la boisson doivent être nettoyés et désinfectés pour la santé de nos hôtes et pour assurer le bon fonctionnement de la machine.

Dernier numéro. L'entretien.

Si vous avez le mélange en grains, n'oubliez pas que les meules doivent être remplacées : les plates tous les 300-400 kg, les coniques tous les 800-1000 kg.

Voulez-vous me parler de votre expérience ?

Cet article a été lu 24 times


  • PARTAGEZ SUR
poster un commentaire
L'adresse de courriel ne sera pas affichée

POST
PRéNOM
NOM DE FAMILLE
EMAIL