23apr2021

Statistiques Web des hôtels

Analytique : quelles sont les données importantes pour un site web d'hôtel ?

Ce n'est pas un mystère que les réservations directes ont augmenté au cours de la dernière saison touristique : une occasion en or d'augmenter les ventes de notre site web. 

Essayons donc de comprendre quels sont les indicateurs de performance à prendre en compte pour évaluer le site web d'un hôtel à l'aide de Google Analytics.

 

Audience

Google Analytics fournit de nombreuses données sur le public qui surfe sur notre site : lieu d'origine, tranche d'âge, appareil utilisé et plus encore. Croyez-moi : investir un peu de temps dans l'analyse de ces données pourrait nous aider à orienter correctement nos stratégies commerciales. Un exemple concret. Si nous analysons les données analytiques de nos hôtels partenaires en les comparant avec la période pré-pandémique, nous remarquerons, outre la différence évidente d'origine géographique, un changement significatif dans les tranches d'âge de nos visiteurs. Un petit morceau de données ?

 

Taux de conversion (évidemment)

Soyons pragmatiques : si notre hôtel dispose d'un site qui effectue des réservations directes, si j'étais hôtelier, cela ne me poserait pas trop de problèmes. Mais si, au contraire, le site est relégué au rang de cadavre du web, j'en ferais une question prioritaire, surtout maintenant.
Il n'est évidemment pas dit que le manque de conversion dépende exclusivement du site web : pensez à un excellent site avec une stratégie de vente complètement erronée. 

 

Quantité et source du trafic

Un site web peut être beau et performant mais sans trafic il reste toujours un site mort : il doit être plus ou moins égal à une vitrine et, une boutique avec de belles vitrines mais peu de clients, est destinée à fermer.

Google, pour mesurer la quantité de trafic, nous donne le nombre d'utilisateurs et le nombre de sessions qui, dans un intervalle de temps donné, ont intéressé notre site. Pour l'origine du trafic, le discours est plus articulé : nous devons et analysons les types de trafic.

Organique : elle provient essentiellement des recherches effectuées spontanément par un utilisateur. Imaginez que notre client potentiel tape les mots "Hôtel à Rome", consulte tous les liens entre les résultats et clique ensuite sur notre site. La position à laquelle nous serons visibles est une question différente (et compliquée).
Les avantages du trafic organique sont indéniables : il est gratuit et qualifié car les utilisateurs ont probablement trouvé ce qu'ils cherchaient.

Trafic payant : c'est celui qui est généré, par exemple, par des campagnes publicitaires. Il existe de nombreux types de publicités payantes et elles peuvent viser l'acquisition de clients, voire simplement, par exemple, des opérations de protection de la marque. À cet égard, je voudrais vous donner un petit conseil : si vous décidez d'investir dans la publicité, contactez un professionnel pour éviter de dépenser de l'argent inutilement. 

Trafic direct : c'est celui d'un visiteur qui a écrit dans la barre d'adresse du navigateur exactement notre adresse. Cela se produit, par exemple, pour les entreprises qui travaillent beaucoup sur la notoriété de la marque ou simplement parce qu'il s'agit d'utilisateurs qui ont déjà visité notre site plusieurs fois et se souviennent de l'adresse. Dans tous les cas, le trafic direct est toujours un excellent résultat (également parce qu'il est gratuit).

Trafic par courrier électronique : il s'agit du trafic qui provient des campagnes de marketing par courrier électronique. Aujourd'hui, presque tous les hôtels disposent d'un CRM, mais ils négligent souvent le fait que cet outil doit également être utilisé pour générer ce type de trafic et pas seulement pour finaliser les devis. Si vous souhaitez en savoir plus sur la CMR pour un hôtel, je vous invite à lire cet article.

Trafic social : ce trafic est constitué d'utilisateurs qui arrivent sur le site via les réseaux sociaux. Si aujourd'hui il est presque impensable pour un hôtel de ne pas être présent sur les réseaux sociaux, il est aussi vrai que j'ai rarement vu des pourcentages significatifs de ce trafic. Cependant, il s'agit de canaux capables de générer du trafic et de l'acheminer gratuitement vers le site, et donc absolument utiles.

 

Comportement

Après avoir surmonté l'obstacle d'avoir un nombre suffisant de visiteurs, nous devons maintenant étudier leur comportement. Le fait d'avoir de nombreuses visites de quelques secondes est un indicateur négatif évident : introduisons le concept d'implication. 
Combien de pages nos utilisateurs visitent-ils ? Quelles sont les pages d'abandon (où l'utilisateur met fin à sa session de navigation) ? Mais aussi combien de temps surfent-ils sur une page ou à l'intérieur du site ?
Aujourd'hui, plutôt que de surfer, les utilisateurs surfent rapidement sur le net et décident en quelques secondes si notre contenu vaut la peine d'être consulté. 
Dans notre cas spécifique, nous parlons d'hôtels et nous ne pouvons nous empêcher de rappeler l'importance de la photographie dans le processus d'évaluation d'un client potentiel qui n'a jamais séjourné chez nous : dans la plupart des cas, c'est une photo qui guidera son choix. Si vous souhaitez en savoir plus sur la photographie d'hôtel, je vous suggère de lire cet article. Et puis il y a les contenus : dans ce cas aussi, je conseille toujours de se tourner vers des professionnels du copywriting. Dans tous les cas, si vous souhaitez étudier le comportement des utilisateurs sur votre site, il existe également des outils comme, par exemple, Hotjar.

 

Vitesse

Il est arrivé à tout le monde d'abandonner un site parce qu'il est lent : les expériences de navigation frustrantes sont mal tolérées par les utilisateurs.
Souvent négligée, la vitesse de notre site est l'un des facteurs déterminants de son succès : la vitesse de chargement des pages et le nombre d'abandons sont inversement proportionnels. Analytics nous aide à comprendre si le problème de lenteur est généralisé ou peut-être à identifier dans certaines pages spécifiques. Ce n'est pas le lieu de se pencher sur toutes les causes de la lenteur du chargement, car souvent le phénomène est dû à plusieurs causes. Toutefois, si vous êtes intéressé par des détails plus techniques, je vous invite à lire cet article, où l'on examine l'une des causes possibles des faibles performances : le code du site.

 

Conclusions

Lorsqu'il s'agit d'analyse de données, le discours est toujours très large.

Disposer des données d'Analytics n'est qu'un point de départ : il faut les parcourir et en saisir les clés.
L'aspect positif de ce type d'analyse réside dans la vérifiabilité facile des performances dont nous avons parlé : des informations qui doivent nous guider de plus en plus à investir de manière continue et appropriée sur le site web de notre hôtel.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet ou échanger des points de vue, contactez-nous : nous serons heureux de le faire, comme toujours.

Cet article a été lu 20 times


  • PARTAGEZ SUR
1 post related to
Le Statistiche del Web di un Hotel
  • GIANGIACOMOCESARINI

    mer 28 apr 2021 alle 07:10:02

    Grazie Sig. Dacunto,
    Sempre chiaro ed efficace.
    Saluti
    Giangiacomo


    répondre au message de GIANGIACOMO
    L'adresse de courriel ne sera pas affichée

    POST
    PRéNOM
    NOM DE FAMILLE
    EMAIL


poster un commentaire
L'adresse de courriel ne sera pas affichée

POST
PRéNOM
NOM DE FAMILLE
EMAIL