Le web et la négligence

Le web est le miroir de l'âme : de même que l'on s'attendrait difficilement à voir un maniaque avec une veste faite main sur mesure sortir d'une voiture sale et mal réparée, de même il serait difficile de se convaincre que derrière un web bâclé dans sa technique et ses contenus se cache une structure hôtelière qui répond à nos attentes.

On me demande souvent mon avis sur la cause du très faible taux de conversion du site web de la structure et je réponds généralement par une question : "avez-vous déjà essayé de faire une réservation à partir de votre site" ? La réponse inclut presque toujours un visage embarrassé. Regardons les choses en face : le monde du web est devenu un marécage où les professionnels du web autoproclamés se cachent comme des alligators. Une sorte de Silicon Valley du pauvre. Il arrive de tomber sur une agence web qui l'est devenue grâce à des plateformes publiques (et gratuites) avec lesquelles on peut créer un site en quelques heures. Mais il arrive aussi de rencontrer des professionnels de la conception de sites web qui, cependant, n'ont pas le soutien réel de l'hôtelier, de ceux qui doivent transmettre un message à leurs clients potentiels, leur parler de leur structure. Et encore, avez-vous déjà cherché une structure en ligne et vu des images de très mauvaise qualité, à l'envers et peut-être avec une belle toilette en évidence ? 

Parfois, c'est le moteur de réservation qui fait défaut, souvent c'est une stratégie de tarification insensée : peut-être trop de variables qui affectent négativement le processus de décision de nos clients. Mais pour vraiment comprendre pourquoi un site ne convertit pas, il faut avoir une vue d'ensemble. Parfois, ce n'est pas seulement une question de technologie ou d'agrément dans l'exploration du contenu, mais cela peut être un mélange mortel de tous les éléments dont nous avons parlé. Combien de temps nos clients potentiels passent-ils sur notre site ? Quelles sont les pages les plus visitées ? Quelle est leur implication ? Quelles sont les pages de sortie, c'est-à-dire celles où ils quittent notre site ? D'où viennent les visiteurs et comment nous trouvent-ils ? Mais surtout, à quoi servent ces données ? Simplement pour prévoir un bon investissement et ne pas jeter l'argent par les fenêtres. Voulez-vous simplement être présent sur Internet de manière digne et déléguer les ventes aux grands acteurs en ligne ? Très bien : un beau modèle sera plus que bien et il ne vous coûtera pas plus de quelques centaines d'euros. Si, en revanche, vous avez abordé le marketing, vous avez décidé de vous y mettre sérieusement et vous avez investi dans un moteur de réservation digne de ce nom et peut-être avez-vous également adopté la bonne stratégie de tarification....alors continuez dans cette direction et adressez-vous à de vrais professionnels du web sans oublier que vous, et vous seul, pouvez fournir un contenu valable à votre site web. N'oubliez pas que tous les éléments de votre nouveau site web sont fondamentaux. Les versions linguistiques réalisées avec le traducteur automatique seront difficilement appréciées par un invité qui ne parle pas notre langue. De même, les photos prises avec un téléphone portable ne pourront pas toujours toucher le public : photographier des salles n'est pas facile et nécessite un équipement spécifique. Dans ce cas également, le conseil est toujours le même : faites appel à des professionnels. Je suis toujours indigné quand il arrive, comme il y a quelques jours, de commencer à travailler avec un nouveau client qui a récemment dépensé beaucoup d'argent pour un nouveau site web et de constater qu'il l'a jeté à la poubelle : des formats de données américains (le consultant web a dit qu'il ne pouvait pas faire autrement !!!), les mêmes pages complètement différentes dans différentes langues, des traductions terribles et une énorme difficulté à trouver simplement la page où voir la disponibilité et les prix.

Quelqu'un vous dit que c'est inutile et que votre site ne vendra jamais rien car les différents Booking.com, Expedia, etc. sont trop forts ?

Oubliez cela : cela signifie qu'il a déjà renoncé !

Voulez-vous discuter de ce sujet ?

Cet article a été lu 80 times


  • PARTAGEZ SUR
5 post related to
Il web e la sciattezza
  • Agnese

    mer 10 mag 2017 alle 19:02:00

    Come sempre un ottimo ed efficace articolo.Grazie


    répondre au message de Agnese
    L'adresse de courriel ne sera pas affichée

    POST
    PRéNOM
    NOM DE FAMILLE
    EMAIL


  • francesco

    mar 19 set 2017 alle 00:00:00

    Grazie Agnese e continua a seguire il nostro blog!


    répondre au message de francesco
    L'adresse de courriel ne sera pas affichée

    POST
    PRéNOM
    NOM DE FAMILLE
    EMAIL


  • Annamaria

    ven 12 mag 2017 alle 14:12:00

    Buongiorno Francesco e complimenti per il suo blog. Ho letto questo articolo e devo dire che ha centrato esattamente il problema che io e i miei soci abbiamo vissuto in prima persona. All’inizio dell’anno abbiamo pensato di investire in un nuovo sito per il mio albergo e ci siamo affidati ad una agenzia di web marketing. Il risultato è stato davvero pessimo. Abbiamo speso davvero tanto e non siamo per nulla soddisfatti. Forse saremo costretti a rifare tutto il sito nuovo perché secondo un web designer che abbiamo contattato è stato usato un modello poco modificabile. Come possiamo contattarla per un consiglio? Grazie. Annamaria


    répondre au message de Annamaria
    L'adresse de courriel ne sera pas affichée

    POST
    PRéNOM
    NOM DE FAMILLE
    EMAIL


  • francesco

    ven 12 mag 2017 alle 15:52:00

    Buongiorno Annamaria e grazie per il suo commento. Mi dispiace sia incappata anche lei nel famoso “paludario” citato nell’articolo ma, se può farla stare meglio, è molto più frequente di quello che possa immaginare. Quando una struttura decide di investire in un nuovo web, spesso si affida completamente a chi quel web lo deve vendere. E’ in questa fase che un consiglio esterno tecnico può fare la differenza tra un buon investimento e una perdita secca. Quando parlo di consiglio “tecnico” non mi riferisco solo alla grafica o al mitico SEO ma a tantissimi fattori che nell’industria on line del turismo, possono fare la differenza tra un sito che converte ed un altro che resta solo una vetrina. Può scrivermi a info@insiderquality.com con i suoi recapiti e la contatteremo. Grazie e continui a seguire il Blog di Insiderquality.com


    répondre au message de francesco
    L'adresse de courriel ne sera pas affichée

    POST
    PRéNOM
    NOM DE FAMILLE
    EMAIL


  • Pasquale V.

    ven 12 mag 2017 alle 16:48:00

    Assolutamente vero: girano tanti ragazzini che non sanno nemmeno cosa è un coordinato grafico. Ora tutti son bravi a fare i siti. Spendete qualcosa in più ma rivolgetevi ad i professionisti veri!!!!


    répondre au message de Pasquale V.
    L'adresse de courriel ne sera pas affichée

    POST
    PRéNOM
    NOM DE FAMILLE
    EMAIL


poster un commentaire
L'adresse de courriel ne sera pas affichée

POST
PRéNOM
NOM DE FAMILLE
EMAIL